Meilleurs remèdes contre le mal de dos

Meilleurs remèdes contre le mal de dos

Environ huit personnes sur dix souffrent de maux de dos à un moment donné de leur vie. Et quand cela se produit, tout ce que vous voulez, c’est arrêter le mal et le faire vite.

Mais cette soif de réponses et de résultats rapides pourrait mener à une pléthore de tests inutiles et de traitements invasifs qui ne fournissent pas de répit à long terme. Découvrez ce que vous devriez faire à la place.

Votre premier instinct : appelez le médecin! 

Votre meilleur pari : restez à la maison. 
La grande majorité des personnes souffrant de douleurs dorsales n’ont pas besoin de voir un médecin. Toutefois, appelez votre médecin traitant dès que possible si vous présentez les symptômes suivants :

  • Pied qui traîne, ce qui pourrait être un signe d’un problème neurologique
  • Difficulté à uriner, ce qui pourrait signaler une éventuelle compression à la queue de la moelle épinière
  • La fièvre, un signe d’infection
  • Une histoire de cancer

Appliquez de la chaleur

Il existe de fortes preuves que la chaleur atténue les maux de dos. La plupart des gens pensent que la glace est la meilleure solution, mais très peu d’études la soutiennent. Des coussins chauffants, des sachets de gel chaud et même des bains chauds peuvent aider.

Prenez des analgésiques en vente libre

Les narcotiques et les relaxants musculaires peuvent causer de la somnolence et de la sécheresse de la bouche, voire de la dépendance, ils ne devraient donc pas être votre première ligne de défense. L’acétaminophène ou l’ibuprofène selon les instructions figurant sur le flacon sont des moyens éprouvés pour soulager les maux de dos. 

Faites des activités normales

Il semble logique que prendre votre lit donne un repos bien mérité aux muscles de votre dos, mais des études montrent que les personnes qui s’allongent mettent plus de temps à se rétablir. Au lieu de cela, maintenez votre niveau d’activité normale autant que possible.

Si vous ne vous êtes pas amélioré au bout de trois à quatre semaines ou si votre douleur est encore si intense après une semaine que vous ne pouvez plus travailler, appelez votre médecin ! Vous aurez peut-être besoin de médicaments plus puissants contre la douleur à court terme pendant que votre corps récupère. Vous pouvez également envisager des thérapies alternatives qui fonctionnent bien chez certains patients : massage, manipulation de la colonne vertébrale, acupuncture et un processus appelé thérapie cognitivo-comportementale, qui aide à identifier et à corriger les hypothèses erronées au sujet de votre douleur.